Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

..:: Chronique N°60 - 26/08/2006 ::..

Dans ma dernière chronique je parlais de la condamnation de la France pour non respect des tailles marchandes. Suite au renforcement des contrôles en mer demandés par Bruxelles, certains ont parlé de harcèlement. Comme toujours, c'est un peu exagéré, il n'y a pas vraiment plus de moyens sur zone, pas plus de personnels, pas plus de gasoil pour les vedettes et surtout aucun crédit supplémentaire... Alors l'été se déroule sans trop de vague, sans trop de poisson. La mer se vide inéluctablement. Pendant ce temps la Commission Européenne fourbit ses recommandations, réoriente sa politique. On sent nettement que l'on est à une époque charnière. La pêche des papys boomers est révolue. On est en pleine mutation, pour le meilleur et pour le pire... Le temps est venu d'imaginer notre avenir.

Pour fêter la 60e chronique, la page News prend la forme d'un blog !

"Imaginer, c'est choisir." Jean Giono, Noé, 1947

Commentaires

1. Le dimanche 3 septembre 2006, 23:42 par louis armand

cher Dimitri je ne t'apprendrais pas que le plus gros des controle en mer s'effectue sur les chalutiers et non sur les tremailleurs qui ne peuvent pas frauder avec du maillage plus petit que ce qui est vendu ,la solette ne se vend pas donc elle n'est pas ramasee ou si peu????????? et que de toutes facon on ne gagne pas sa vie a peche du petit
poisson.Le loog bock il est a remplir tout les jours se n'est pas un probleme non plus pour
les cotiers.on ne peu pas dire non plus que les controles soit plus nombreux mais il sont
beaucoup plus severe et la marges de tolerance et de zero .nous sommes des fraudeurs en puissances aux yeux des controleurs francais voir des voleurs ce qui n'est pas le cas
et loin de la chez nos amis!!!!!!!anglais .ne generalise pas trop chacun a ses soucis et croit moi les controles en mer en sont un pour moi et je peu meme te dire que c'est une
des raisons(petite) qui me font changer de profession .amicalement cp louis armand

2. Le lundi 4 septembre 2006, 20:07 par Dimitri

Salut Christophe,
bien heureux de te rencontrer ailleurs que sur le quai...
"toutes facon on ne gagne pas sa vie a peche du petit
poisson" Voilà une expression que j'aime bien :-))

Puisque tu parles de solettes, le pb de ce poisson c'est que la taille reglementaire de 24 cm est vraiment trop petite. Et comme tu le sais la 5.2 ne se vend pas. Alors c'est pas un problème de "fraude". C'est juste du mauvais boulot. En la laissant grossir 1 an de plus, elle double de poids et de prix moyen, ce qui est beaucoup plus rentable et permet alors de mieux gagner sa vie.
Il faut faire évoluer les mentalités et aussi les pratiques quotidiennes.
Pour ce qui des controles tu as raison, mais je parle de ce que je connais, c'est à dire un peu la pêche cotière en baie de Seine" Mes prétentions s'arrêtent là.
Amicalement DR

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.finemaree.com/news/index.php?trackback/14

Fil des commentaires de ce billet