Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Quels rapports entre le nouveau gouvernement, la pêche et la visite d’une députée européenne ?



Quelle place pour la pêche dans le nouveau gouvernement ?

Coincé entre un Ministère de l’Agriculture et de la Pêche sous la responsabilité de Christine Lagarde et le Super Ministère de l’Environnement du démissionnaire Juppé, je doute que l’avenir des pêcheurs soit une priorité. Ne va-t-on plus simplement sacrifier la pêche sur l’autel de la grande Ecologie pour satisfaire les bien-pensants bobos qui préfèrent le tilapia d’élevage et le no-catch aux poissons sauvages de pêche, symboles de la surexploitation des océans ?
http://www.nocatch.co.uk/index.aspv

On nous dit que Mme la Ministre ne mangerait que du blanc de poulet, quelle tristesse pour l’agriculture, la biodiversité et la gastronomie française… Bon tout ça ce sont des rumeurs, puisqu’on nous avait dit aussi que Sarko était à la barre d’un bateau sec, comprenez que le petit trou situé sous son nez ne lui cause aucun tord, plus simplement que, tel un islamiste l’alcool, il répugne. Mensonge, puisqu’à la 1ère entrevue avec Poutine, il ressort tout ému d’avoir fêté sa récente élection. Bravo camarade Vladimir tu as révélé au monde entier les travers de notre Président jet setter. Heureusement qu’il n’a pas pris le volant…Un coup à se retrouver à l’ombre avec Paris Hilton :
http://www.liberation.fr/actualite/ecrans/260513.FR.php?rss=true

Quoi qu’il en soit, je reste inquiet. Inquiet non parce que nos politiques se contrefoutent de la pêche, secteur économique trop petit, 17 000 marins, mais parce que au sein même de nos organisations la reconnaissance d’un vrai problème de ressource n’est toujours pas acquise. J’ai pu le constaté, il y a seulement quelques jours, le sujet de la ressource reste tabou dans la profession ! Cet aveuglement, cette obstination à vouloir nier que les mers se vident, me révolte.



Pour la coquille de Manche Est on peut connaitre une bonne année tous les 10 ans, c'est à peu près ce que l'on entrevoit après 30 ans de suivi, donc 3 fois dans sa carrière, le coquillard connaitra le nirvana…Un armateur prétendait, qu’il n’y avait pas moins de poisson, mais que les poissons étaient devenus plus intelligents et évitaient ainsi les chaluts. Quant aux pêcheurs ils seraient devenus fainéants puisqu’ils aspirent à passer le weekend en famille.

Un vieux président nous a expliqué que tout cela était cyclique, le cabillaud par exemple, la dernière bonne année date de 15 ans. Il y a bien eu un pic de production en 1999 mais il a été « siphonné » dixit Ifremer en 6 mois. On peut donc considérer qu’un pêcheur connaitra une bonne année de cabillaud 2 fois dans sa carrière, sauf extinction de l’espèce…Puisque ces mêmes scientifiques constatent que la biomasse du stock de cab de la Manche et Mer du Nord n’est constitué que de 2% d’adultes !

La palme revient à un directeur d’OP, dont je tairai le nom ;o)), ce brave homme nous insinue que tout cela est faux, puisqu’on voit très bien que les scientifiques ne sont pas d’accord entre eux sur le diagnostic et aussi « ce n’est pas qu’il y a moins de poissons, c’est surtout que les pêcheurs se détournent de certaines espèces ». Je rêve ! Je crois que l’on trouve plus facilement de grands scientifiques, comme Claude Allègre, pour douter du réchauffement de la planète que d’halieutes pour douter de la raréfaction de la ressource !



Alors qu’en pense Mme Marie Noëlle Linnemann ? Marie, députée européenne et ancienne ministre du logement, est venue soutenir une candidate PS battue d’avance.
Entre 2 séances de photos pathétiques avec des militants socialistes de la 1ère heure, celle de Jaurès et en l’absence de femmes de pêcheurs qui ont eu, par leur seule présence, « peur de nuire à leurs maris »…Elle a embarqué à bord du Sauvage pour me dire qu’elle était de la région, bien.
Et, en charge des problèmes d’environnement littoral et de ressources, très bien.
Les Etats membres de la vieille Europe ont donc pris l’engagement de remettre en état littoral et ressource, parfait. Quel le niveau 0 ? Là je n’ai pas bien compris. Le discours de la dame est très bien rodé, sans faille et à flot continu sans avoir à regarder son interlocuteur, elle m’a donc expliqué que vont être créés des « parcs naturels », « des réserves », des AMP, pas une attitude mentale positive, mais des aires marines protégées, comme ça la nature va retrouver ses droits, ambitieux ! D’ailleurs dans ces enclos débordants de vie, poissons et coquilles vont grouiller et prospérer au point de coloniser les zones non protégées pour le plus grand bonheur de pêcheurs qui verront pour une fois la ressource en augmentation. L’Europe se donne 20 ans, puisque la dernière fois que l’océan a débordé de poisson c’était après guerre, on peut donc espérer qu’une génération sur deux de pêcheurs verra peut-être une embellie.
Elle n’est pas belle la vie…



Commentaires

1. Le samedi 16 juin 2007, 21:43 par Dimitri

2. Le jeudi 21 juin 2007, 20:48 par michoko

quand on lit tout sa sa fait peur quand mème :( il seré peut ètre temps que le gouvernement se tourne vers la mer que leur diner mondain

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.finemaree.com/news/index.php?trackback/26

Fil des commentaires de ce billet