Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Coquille, "Touches pas à mon prix de retrait", cacophonie bis répétita...



Après une semaine de pêche, le marché dit organisé des halles à marée s'est trouvé engorgé par les csj. Réaction brutale et sans concertation de l'OPBN, on ne soutient plus le prix de retrait à 2.36, on descend à 2.05, problème bancaire pour financer ses stocks, crédit de campagne Ofimer atteint. Annonce étant faite dans la presse et auprès du mareyage.
Quelques chiffres, Boulogne avec 15 bateaux n'a pas eu de problème. Dieppe 110 T débarquées, 55%de report, idem à Fécamp avec 50 T débarquées. En Basse Normandie on compte 187 T de csj dont 140 T au report qui sont parties moitié-moitié congelées entières ou décortiquées. Les Hors Criée est estimé au même tonnage sans plus de précision, si ce n'est que les opérateurs locaux ont de la csj de l'année dernière en stock.
Lundi 13/10, coup de théâtre, réunion à l'OPBN, à la quelle je n'ai pas été invité d'ailleurs, coup de gueule des patrons concernés. "Touches pas à mon prix de retrait", on repasse donc dans la foulée à 2.36, on compense par moins d'apport en supprimant une journée de pêche. Mardi matin 14/10 était prévu une réunion inter-régionnale sur le sujet au Havre qui n'a pas eu lieu. Pourquoi, la réponse est à trouver. Mardi après midi la Commission Coquillage du CNPEM avait convoqué ses membres pour une réunion sur le même sujet. En effet, pour fermer la pêche une journée il faut prendre un arrêtè entre les 3 régions suite aux décisions professionnelles...
Au passage on apprend que nos amis bretons qui dispose d'une outil de mareyage performant avec Cobrenor, n'ont pas eu de problème contrairement à ce qu'on avait pu lire dans la presse. L'usine qui a une capacité de 240T par semaine avait juste atteint ses limites, c'est tout... Consensus rapide à Paris les Haut Normands fermeront 24H entre le mercredi 12H et jeudi 12H, les Bas Normands fermeront le jeudi à 12H plutôt que le vendredi. Il fallait donc prévenir en mer les bateau mardi soir pour les faire rentrer jeudi midi et aussi dans le même temps que la Dram du Havre sorte son arrêté...Foutage de gueule ! Les pécheurs d'Honfleur/Trouville qui ont le weekend une belle vente avec le parigots en vadrouille n'ont pas apprécié et ont décidé de sortir le jeudi.
Un peu de brise mercredi, moins d'apport, un marché qui commence à s'amorcer et voilà les ventes qui frétillent, l'arrêté n'est pas tombé, les bateaux sont restés en pêche.
Comment voulez vous avec aussi peu d'anticipation et autant de confusion que les pêcheurs aient confiance dans leurs organisations ?
"Nous vivons une époque formidable"

Commentaires

1. Le lundi 24 novembre 2008, 15:23 par John USHANT de KELLER

Hé ... Sympa ici ... Je découvres ...

De beaux Clichés ... Sympa toutes ces infos ......

Vous figurerez prochainement dans mes liens ... celà avec votre aimable autorisation ...

& vive la coquille ... La vraie ...

2. Le mercredi 18 février 2009, 12:06 par Dimitri

Hello,

yes it's true. but I am talking about small boats for which the shell is essential. 300 boats for which this represents 70% of turnover
Have à Good Day
Best Regards Dimitri

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.finemaree.com/news/index.php?trackback/60

Fil des commentaires de ce billet