Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

#PecheElectrique Les Hollandais allument tous les voyants en rouge

chalut-pulse1_17.jpg

Réunion avec une délégation hollandaise au CNPMEM à Paris, 2 armateurs, quelques scientifiques et administratifs.
Exposé un peu brouillon sur l'importance de cette flottille, sur la technique de la "gégenne des mers". On y apprend les avantages du chalut dit Pusle, moins de GO et moins d'impact. On verra que c'est plutôt une vraie fausse bonne idée.
Par contre il est mis en évidence des inconvénients, rupture de colonne vertébrales sur certains poissons (cabillaud), mais surtout un océan d'incertitudes auquel les scientifiques n'ont pas encore répondu.

A la question pourquoi depuis 4 ans? On a senti une gène. A la question pourquoi avoir outrepassé le cadre expérimental, la réponse est "c'est une décision politique". Oui effectivement certainement une réponse à la flambée du GO.

Moins d'impact,un avantage ? Mon oeil...
La Mer du Nord est, comme la Manche extrêmement antropisée et il n'est pas 1m² qui n'est pas copieusement ratissé tous les ans. Alors l'impact supposé des perches ou panneaux, il y a longtemps que le milieu fait avec et qu'il n'est plus à l'état naturel. D'ailleurs les aires marines protégées sont une réponse à cette situation.
Ce chalut Pulse passe partout, dans le dur mais surtout dans le mou et nos intrépides bataves en ont profité pour aller gratter jusqu'à la plage dans des zones de nourriceries où se trouvele petit poisson.
Certes on "gratte" pas le fond, mais quels sont les conséquences sur les oeufs, les alevins,les invertébrés, les juvéniles, le benthos ?
On a bien des vidéos de crevettes qu'on voit danser en rythme dans un aquarium à chaque impulsion...Un peu juste.

Quand aux rejets éventuels, là aussi c'est très flou, au CCR les NL ont été surpris d'une augmentation des rejets sur leurs beam-trawlers, +12%. 
Avec les chaluts Pulse, le petit poisson et les juvéniles, tellement sonnés par les impulsions électriques n'ont pas la force de s’échapper et finissent mort dans le fond des culs de chalut.

En fin de réunion, une idée circule de laisser un box pour les petits bateaux dunkerquois, on fait un amalgame douteux avec la peche à la senne danoise 
qu'on a fini par accepter. 
Si on veut pêcher la sole, sans impact, sans rejet, sans consommatioin de GO, avec une technique sélective, aussi bien en taille de poisson qu'en espèce, essayez les trémails. C'est la technique parfaite.
La réponse de la France devra être globale et sans appel, il faut interdire cette pratique par principe de précaution.

chalut-pulse2_17.jpg

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.finemaree.com/news/index.php?trackback/151

Fil des commentaires de ce billet