poisson cuit au four à découvert sur tomates et pommes de terre

Comment bien cuire un poisson entier au four ?

À l’instar d’une viande rouge ou blanche, il y a des dizaines de façons de préparer un poisson. Entier, en filet, en papillote, poêlé, mijoté, à la vapeur : de quoi en faire des yeux de merlan frit. Les poissons ayant, en prime, facilement la chair fragile, beaucoup n’osent pas passer le cap. Cuisiner un poisson peut toutefois être bien plus simple qu’on ne le croit.

Pourquoi cuisiner un poisson au four ?

Le poisson se retrouve dans de nombreuses recettes de la gastronomie française. Il ne se contente pas d’être dégusté sur les tables de restaurants toutefois. Chez vous, il reste tout aussi possible de préparer un plat de poisson qui soit digne de ce nom. Il ne faut pas se laisser intimider, mais pour commencer sans trop de pression, la cuisson au four sera un allié idéal.

Grand cuisinier ou amateur amoureux de poisson, cuisiner votre pièce au four vous garantira le plus de réussite d’entrée de jeu. Il suffit de s’armer d’un peu de patience, de bien surveiller le temps et, généralement, de s’équiper d’une bonne huile d’olive et de citrons. En effet, le poisson une fois enfourné n’aura pas besoin de plus d’efforts de votre part, sauf de rester attentif au temps de cuisson.

Préparer un poisson au four pourra ainsi facilement s’imbriquer dans votre routine. C’est un atout pour les grands sportifs, par exemple, qui cherchent à remplacer leur apport protéiné sans ne manger que de la viande rouge. Plus besoin de craindre la chair tendre de ces animaux marins, ils se dégusteront facilement. Le tout est de bien savoir les choisir.

Sole, saumon, merlan : quels poissons choisir pour une cuisson au four ?

Rassurez-vous, il n’est pas question ici d’avoir un diplôme technique en biologie marine ou de pouvoir identifier tous les poissons du monde. En réalité, la sélection d’un poisson pour une cuisson au four se fera des plus facilement. La plupart d’entre eux, après tout, se prêteront très bien à une cuisson au four. Il s’agira alors davantage de savoir combien de temps et de quelle manière les préparer.

Le principal à la sélection d’un poisson pour une cuisson au four est d’opter, surtout, pour un poisson de saison. Selon les périodes de l’année, certains seront, en effet, meilleurs que d’autres. Vous pourrez par la même varier les légumes saisonniers que vous accorderez avec votre poisson au four. À titre d’exemple, la sole se dégustera de juin à décembre, quand le merlan se savourera de juillet à février.

Choisir un poisson de saison ne pourra qu’aider à cuisiner un poisson frais. C’est là que réside la seconde priorité pour consommer un poisson au four qui soit réellement bien cuisiné. En effet, opter pour un poisson entier ou en filets qui soit frais est un moyen sûr de réussir votre coup. Si le poisson est surgelé, à la manière d’une viande, pensez à le sortir quelques heures avant. Vous éviterez ainsi tout dégorgement d’eau lors de la cuisson au four.

Bien que tous les poissons puissent se préparer au four, notez toutefois que :

  • un poisson plat comme la sole sera parfait pour une cuisson simple et rapide ;
  • la cuisson en papillotes sera idéale pour les poissons entiers de maquereau, par exemple ;
  • le saumon sera surtout consommé cuit au four, soit en papillote soit côté peau, pour profiter de toutes ses saveurs.

Temps de cuisson, température : que savoir pour réussir un poisson au four ?

Une fois que le poisson est sélectionné, il est temps de l’enfourner au four. Pour s’assurer de manger un poisson bien cuit, à la chair prise correctement, il y a quelques astuces à suivre. Elles vous permettront de glisser votre plat au four sans avoir besoin d’un quelconque talent de cuisinier.

Avant de vous lancer dans ces démarches, toutefois, veillez à bien préchauffer votre four. Cela assurera d’enfourner le poisson dans la bonne température pour bien saisir la chair. Une température conseillée sera forcément donnée pour votre choix de poisson. Votre poissonnier sera sans peine en mesure de vous renseigner à ce sujet. Vous pouvez même vous équiper d’un thermomètre de cuisson pour bien réguler la chaleur.

Pendant que votre four préchauffe, n’oubliez pas de beurrer ou graisser le plat utilisé. Sachant qu’une des meilleures préparations pour un poisson entier au four ou un filet est simplement d’y verser un filet d’huile, sel, poivre et herbes, n’hésitez pas à en profiter pour huiler le plat également.

Le temps de cuisson sera en prime primordial. Il différenciera, évidemment, selon s’il s’agit d’un poisson entier ou de filets. Dans le premier cas, il faudra compter une vingtaine à une trentaine de minutes. Si vous cuisinez du poisson en filets, une dizaine de minutes suffira. L’idéal pour ceux qui sont un peu pressés ou qui ne souhaitent pas passer trop de temps en cuisine.

Poisson à découvert ou en papillote, les astuces de cuisson au four

L’objectif en préparant votre poisson au four, donc, est de ne pas l’assécher et de préserver la tendresse de la chair. Pour cela, selon le poisson choisi et s’il s’agit d’un filet ou d’un poisson entier, vous pourrez procéder de différentes manières. Une façon simple de préparer son poisson est de réaliser, entre autres, une croute de sel ou de pâte brisée. Vous obtiendrez alors tant une croûte comestible qu’un poisson juteux et tendre.

Si vous optez plutôt pour une cuisson à découvert, vous n’étoufferez pas le poisson, l’eau s’évaporant tout au long de la cuisson. Pour cela, toutefois, il faut veiller à ne pas dépasser les 150 °C, autrement la chair s’asséchera. Cette préparation est la plus simple, agrémentant uniquement votre plat d’huile, d’épices, en arrosant le poisson à quelques reprises au cours de la cuisson. Au vin blanc ou au bouillon de poisson, par exemple. Si vous placez le poisson directement dans le plat, pensez à mettre la peau contre la surface. Elle prendra la chaleur et protégera le cœur de votre poisson, tout en assurant qu’il cuise bien.

Autrement, vous pouvez opter pour la cuisson en papillotes. C’est une manière d’expérimenter, en prime, toute une variété de recettes qui vous assurent de ne pas vous lasser du poisson. Le four, cette fois-ci, passe à 180 °C au préchauffage. Votre poisson est placé dans des carrés d’aluminium, agrémenté à votre convenance. Huile, citron, légumes, herbes de Provence, tout s’y prête. Fermez les papillotes et placez-les dans un fond d’eau ou de bouillon, et faites cuire le temps nécessaire. En une trentaine de minutes, maximum, le met est prêt. Il n’y a plus qu’à vous régaler de ce poisson au four parfaitement cuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *